Le chantier naval

Le chantier de la Plagette est fondé en 1930 par Luigi Aversa originaire de Gaëta en Italie. Il a aujourd’hui gardé son état d’origine, ses équipements, ses bâtiments bardés de bois, ses treuils et ses chariots de levages montés sur rails. Il y règne une ambiance d’autrefois faite de bruits de scie, de maillet à calfat, de senteurs de copeaux, de goudron et d’algues.

Luigi AVERSA


Les équipements sont toujours adaptés et utilisés à l’entretien et à la réparation d’une importante flottille traditionnelle. Le procédé de tirage à terre sur berceaux qui n’impose aucune contrainte aux structures des bateaux est fortement apprécié par leurs propriétaires. Tous sont attachés à leur embarcation, toujours prêts à partager leurs connaissances et savoir faire, à les confronter parfois, ou à prodiguer des conseils émaillés d’anecdotes.
Cette activité permanente, faite d’échanges et de transmissions de savoir entre utilisateurs fait de ce lieu une réelle source de connaissances qu’il s’agisse de charpente, de pêche ou de vie locale. Ainsi le nouveau venu est-il-plongé dans l’univers de la marine en bois et progressivement initié à ses pratiques et à son parler spécifique et original.


C’est cet espace de richesses humaines, ce patrimoine culturel bien vivant, que l’association Voile Latine veut conserver et pérenniser.
Le chantier de la Plagette est un élément précieux du patrimoine maritime de la ville de Sète. Il n’y en a plus de semblable sur notre littoral Méditerranéen.

Depuis plus de 20 ans les bénévoles de l’association VLSBT entretiennent et font vivre ce lieu afin de le sauvegarder.

Aujourd’hui nous allons avec la municipalité de Sète vers une nouvelle organisation de ce chantier, où une partie resterait à l’usage exclusif de l’association VLSBT et une autre en gestion multi-associative.