Pôle Patrimoine Maritime Méditerranéen

La dernière réunion concernant le Pôle Patrimoine Maritime Méditerranéen à eu lieu le jeudi 26 mai 2016.

Rappel du principe fondateur du Pôle Patrimoine Maritime Méditerranéen

Edification sur le site du Chantier de la Plagette d’infrastructures adaptées à la préservation, et la transmission du patrimoine méditerranéen dans ses aspects matériels et immatériels, dans le cadre d’activités associatives de type loi 1901. Toute association oeuvrant dans le domaine du patrimoine a capacité à intégrer le champ d’activités du Pôle Patrimoine Maritime.

Avancement de la phase Projet

Le cahier des charges est rédigé de manière à répondre en termes techniques aux besoins exprimés par les associations participantes lors de la réunion du 10 décembre 2015.

La phase de mise oeuvre
Se traduira par :
Une évaluation globale des coûts (opération en cours )
Un projet d’architecture conduit par un bureau d’études (financé par la municipalité)
La recherche de financements privés et publics (avec l’appui de la Fondation du Patrimoine)
Le démarrage des travaux par les différents entrepreneurs et techniciens.

Le comité de pilotage

Une structure temporaire mise en place spécifiquement pour le projet aura pour but de le faire fonctionner jusqu’à sa réalisation matérielle de façon autonome. Elle sera composée d’un représentant par association.
 Deux mandataires issus des associations agréés par le comité de pilotage assureront la relation avec les entreprises et seront chargés de la communication avec les instances institutionnelles et bien entendu avec le comité de pilotage au cours de réunions mensuelles d’information sur l’avancement des travaux.

Comité de pilotage

L’ordre du jour de la réunion du 26 mai 2016 était 

La présentation aux associations de la version finale du Cahier Des Charges
De proposer la constitution du comité de pilotage du projet.

Maintenant nous attendons :

De la part des associations éligibles, le nom de leur représentant au comité de pilotage.
De la part de la municipalité, la mise en place d’un bureau d’étude.

Depuis juillet 2016 Jean-Louis Loeb et Nicole Sandrin ont été mandatés pour constituer le comité de pilotage et relancer les partenaires pour faire avancer le projet.

Le 7 novembre 2016 ils ont été reçu à la Mairie au service de la culture où il a été dit que le financement du bureau d’étude sera bugétisé en 2017 et que les services de la DRAC seront associés à cette démarche.