VOILE LATINE DE SETE ET DU BASSIN DE THAU

Chantier naval de la Plagette – Patrimoine Maritime Méditerranéen

Le quart de nonante

Le pont d’un bateau est rarement plat il est courbe.

Dans le plan longitudinal c’est la tonture, le bateau est en général plus haut à l’avant pour mieux affronter la mer, l’arrière est aussi relevé pour mieux épouser la forme des vagues et le milieu est plus creux.

Dans le sens transversal c’est le bouge, le pont est bombé pour faciliter l’évacuation de l’eau, pour plus de résistance aux contraintes, pour avoir plus de place à l’intérieur et aussi pour des questions d’ordre purement esthétiques.

Chaque barrot a une hauteur de bouge qui lui est propre, en effet plus la largeur du bateau est grande plus la hauteur de bouge sera importante, à l’étrave la hauteur de bouge sera égale à zéro.

L’alignement des barrots de pont peut se faire au cordeau mais ce n’est pas toujours le cas, ils peuvent suivre une courbe en rapport avec celle de la tonture, pour le déterminer il serait utile de le matérialiser sur le bateau avec des lattes.

Dans tous les cas il sera donc nécessaire de déterminer la hauteur de bouge de chaque barrot pour tracer leur courbure.

La courbure d’un barrot de pont est un arc de cercle à grand rayon de courbure, pour le tracer comme il est impossible d’utiliser le centre du cercle on utilisera la méthode dite du quart de nonante.

Comme son nom l’indique on utilise un quart de cercle dont le rayon sera égal à la hauteur du bouge du barrot concerné, soit 90° qu’on divise en 4 parties égales, sur son rayon et sur le cercle.
On obtient ainsi des points qui reliés deux à deux forment des segments qu’on reportera verticalement sur un demi barrot divisé en 4 parties égales, on tracera ainsi des points sur l’arc de cercle et on aura plus qu’a lisser avec une règle souple pour avoir le tracé du barrot en fonction de sa hauteur de bouge.

Il existe une autre façon pour tracer la courbure des barrots de pont.

En reliant le milieu du barrot à son extrémité on obtient une droite qui en son milieu passera à 1/4 de la hauteur de bouge de l’arc de cercle. En répétant l’opération de chaque côté le flèche sera à 1/16 de la hauteur de bouge.
Comme précédemment avec les points positionnés et lissés avec une règle souple on aura le tracé du barrot.

Il existe beaucoup d’autres façons pour tracer le bouge de pont que vous trouverez ci dessous pour être complet, mais la méthode la plus pratique est celle décrite au début de cet article.

La méthode du quart de nonante pour tracer les arcs de cercle se démontre mathématiquement, les personnes intéressées trouveront facilement la démonstration sur internet.

Les barrots sont encastrés sur les bauquières avec un assemblage en queue d’aronde, la partie mâle étant réalisée d’abord et la partie femelle ajustée ensuite.